Cliniques de l’exil : quelles atteintes, quelles réponses?

Author(s): Betty GOGUIKIAN RATCLIFF

http://archive-ouverte.unige.ch/unige:30026

Abstract: Projet économique ou mobilité professionnelle pour les uns, exil pour les autres, la migration induit souvent une rupture et une crise. Le travail psychique de deuil du passé et de redéfinition des appartenances individuelles et collectives qu’elle induit, fait de la promotion de la santé mentale des migrants, et des réfugiés en particulier, une question cruciale pour tout professionnel confronté à la diversité culturelle. Cet ouvrage collectif traite de la clinique d’un sous-groupe particulièrement vulnérable de migrants, à savoir les demandeurs d’asile et les réfugiés ayant vécu des persécutions et un exil forcé. Il témoigne à la fois des pratiques novatrices mises en place pour travailler avec ces populations migrantes et des défis qu’elles suscitent. Par le biais d’une douzaine de prises en charge thérapeutiques multidimensionnelles, dans une optique à la fois interculturelle et de clinique sociale, les auteurs plaident pour une meilleure compréhension de ces problématiques et contribuent ainsi à une approche renouvellée de la psychopathologie de l’exil. [Ed.]

Mots-clés: Migration, santé mentale, migrants, psychopathologie, exil, interculturelle

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s