Différences culturelles et exercice de la psychothérapie avec un interprète

Author(s): Betty GOGUIKIAN RATCLIFF

https://archive-ouverte.unige.ch/unige:34467

Abstract:

La pratique clinique avec les migrants pose un certain nombre de difficultés spécifiques, et requiert un ajustement théorique et des aménagements techniques afin d’y faire face de manière efficace. Sur la base de travaux récents en recherche interculturelle dans le domaine de la santé, ce chapitre tente d’analyser les perceptions et les mécanismes sous-jacents aux problèmes rencontrés dans les phases de l’évaluation et du traitement de la maladie, en explicitant successivement les points de vue du patient et du clinicien. Par ailleurs, le recours à un interprète est discuté, ainsi que les avantages et difficultés liés à son rôle sont abordées de manière critique. Une vignette clinique illustre le propos afin d’ouvrir la réflexion sur des pistes thérapeutiques qui atténuent le “fossé culturel” et facilitent en définitive la décentration du clinicien. L’auteur propose de travailler sur les étayages psychiques en accordant au cadre thérapeutique une fonction de contenant psychique pour favoriser la reprise des capacités de résilience du patient, indispensables à une intégration réussie dans le pays d’accueil.

Key words: Migrants, Psychotherapy, Clinical Intervention, Resilience, Social Integration

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s