Santé mentale et sociétés plurielles

Author(s): Betty GOGUIKIAN RATCLIFF, and Ilario ROSSI

https://www.journal.psy.ulaval.ca/ojs/index.php/ARIRI/article/view/GoguikianIntro_Alterstice4(2)

Abstract:

L’émergence de sociétés plurielles s’inscrit dans une mouvance historique et culturelle irréversible. Elle s’exprime notamment par la mobilité croissante des personnes, des savoirs, des pratiques et des techniques. Qu’elle soit politique, sociale, économique, culturelle, religieuse ou sexuelle, la diversité apparaît dès lors comme une exigence avec laquelle les équilibres de la démocratie, les enjeux de la société civile, les politiques publiques et les pratiques professionnelles doivent désormais composer. Cette situation engendre de nouvelles problématiques en matière de santé, et lance de nouveaux défis, notamment dans le domaine de la santé mentale. Ainsi, à une vision relativiste se limitant au respect des différences culturelles, se substitue progressivement un paradigme nouveau prônant une approche interculturelle, ou transculturelle. Celle-ci est davantage axée sur les trajectoires de vie, les processus dynamiques, les interactions et la mise en place de dispositifs cliniques allant dans le sens de l’ouverture de l’espace thérapeutique aux aspects de confrontation, de médiation et de métissage. Dans cette optique, la diversité, ainsi que les notions de culture, d’identité et d’hybridation qui s’y rattachent, sont incarnées et élaborées au sein même de la rencontre clinique, d’où émergent de nouveaux positionnements. Il s’agit de dépasser la centration sur la différence culturelle, notion qui, bien souvent, essentialise les différences et génère un sentiment de fossé infranchissable entre personnes de cultures différentes. À l’inverse, saisir les mutations en cours et reconnaître la diversité qui caractérise nos sociétés contemporaines permet de prendre en compte, dans le champ d’observation et d’analyse, l’éventail de nos propres acteurs et dispositifs. Sont ainsi esquissées quelques pistes de réflexion et d’analyse pour élucider les différents registres qui construisent et conditionnent la compréhension et l’utilisation du concept de diversité dans le domaine de la santé mentale. Il s’agit de cerner moins la relation entre santé et migration que le contexte au sein duquel les chercheurs et praticiens du champ de la santé mentale appréhendent la diversité et renouvellent leur propre culture professionnelle.

 

Mots-clés

santé mentale; diversité

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s